General Oil and eXperiments

De Ground.0_wiki

La G0X (puis G0X!) est une entreprise spécialisée, au milieu du XXè siècle, dans la chimie pétrolière et les nouveaux composés synthétiques. Fondée en 1832 par Edmund Hanso et Léonidas Pagès, sous le nom de Compagnie de Commerce des Épices et Produits d'0rient, et alors localisée aux Pays-Bas et St Nazaire, elle se réoriente, à la fin du XIXè siècle, vers l'industrie pétrolière, anticipant les prochaines évolutions de la seconde révolution industrielle. Elle prend alors le nom de Compagnie Générale d'Exploitation Pétrolière Africaine, puis simplement, en 1913, de "Générale Pétrolière". En 1942, la Générale se relocalise aux USA et devient la General 0il and eXperiments. Au XXIème siècle, désormais enregistrée sous le nom Hydrox incorporated, son siège social se trouve à Atlanta.

Parmi ses activités notables, la G0X collabore, à partir de 1946, avec le gouvernement américain, dans le cadre des projets Bluebird, Stargate[1] et MK-Ultra[2] notamment, pour développer des armes chimiques, des outils de contrôle psychique, des drogues diverses prétendument testées sur des civils, et mener des expérimentations parapsychologiques ; selon des rumeurs persistantes, la compagnie aurait notamment procédé à des expériences menées sur les populations américaine, française et vietnamienne (voir document vidéo ci-dessous). Elle participe également au financement du projet DHARMA, dans les années 1960-1970, et aurait collaboré avec le gouvernement français sous De Gaulle et Pompidou (voire plus tard). Selon J. Foxx, la firme aurait été également employée par les services de renseignement britanniques.

En 1977, la G0X fonde une communauté sur le campus de Berkeley, réunissant d'anciens proches de Gerald et Karen DeGroot, les fondateurs du Projet DHARMA, et recrute des scientifiques pionniers de divers domaines, notamment biochimique et informatique. Elle simplifie, en 1982, sa dénomination pour adopter la marque "Gox", tout en continuant à diversifier ses activités. En 1998, elle se lance dans la production et la commercialisation de boissons énergisantes.

Dès 1989, Gox utilise de nouveau la graphie "GOX" (sans article) dans certaines de ses communications.

En 1995, G0X devient G0X!.

En 2001, un scandale éclate quand une ex-employée de Gox affirme que des substances chimiques sont testées sur les consommateurs, mais l'affaire se règle à l'amiable et une clause de confidentialité est signée, plusieurs millions de dollars étant versés à la lanceuse d'alerte.

En 2005, est fondée l'entreprise AIR+1, qui entend commercialiser de l'air à destination des résidents de zones polluées. Après une bataille juridique autour du brevet de l'air, sa première commercialisation a lieu en 2008 en Chine. Gox rachète, en 2013, l'entreprise AIR+1 et le laboratoire producteur d'air.

En 2015, la firme étend d'avantage ses activités et les rassemble sous le nom Hydrox incorporated. L'une de ses branches les plus développées est Hydrox pharmaceutics. Sa division de recherches informatiques est également l'un des fleurons de l'entreprise.

Dès 2017, Hydrox développe et annonce des technologies cybernétiques.


INFORMATIONS RÉVÉLÉES À LA FIN DE LA SAIS0N 1 (ÉPIS0DE 15) :


INFORMATIONS RÉVÉLÉES À LA FIN DE LA SAIS0N 1 (ÉPIS0DE 15, version longue) :


INFORMATIONS RÉVÉLÉES AU DÉBUT DE LA SAIS0N 2 (ÉPIS0DE 1) :



(documentaire France 3 sur "l'affaire du pain maudit")