Déportés

De Ground.0_wiki

A la fin du XXIème siècle, la troisième guerre mondiale a conduit à l'holocauste nucléaire et les survivants ont été parqués dans les sous-sols de Ground zero, appartenant à la firme Hydrox inc. qui distribue l'air artificiel nécessaire à leur survie.

Dans le dernier niveau se trouvent les déportés : "les personnes jugées indésirables ainsi que les individus potentiellement dangereux". Pour une raison inconnue, le jeune Oreste y a été placé, alors que toute sa famille a disparu.

Hydrox plan-03.png


Au dessus du quartier des déportés se trouvent celui des irradiés, les étages correctionnels et le niveau sécurité. Comme les irradiés et les détenus[1], les déportés n'ont pas vraiment d'existence légale, Hydrox ne communiquant pas sur leur nombre et leurs identités, et ne publiant pas de rapport d'activité. Aussi, les habitants des niveaux sous-terrains sont exclus du système de crédit social, évoluant en milieu carcéral ou dans des zones abandonnées ou confinées - hors du droit. Des versions adaptées de ce système sont toutefois utilisées en circuit fermé dans les prisons encore en service. Elles ne concernent pas les déportés, qui sont livrés à eux-mêmes au plus profond des catacombes.

Mais dans ces sous-terrains, où règne la loi de la jungle, l'armée fait régulièrement des raids, arrêtant des personnes que l'on ne revoit jamais plus...


INFORMATIONS DÉVOILÉES AU COURS DE LA SAISON 1 (ÉPIS0DE 2) :


Oreste va entrer en contact avec le groupe terroriste AIR qui lutte pour libérer les déportés des ghettos souterrains. C'est ainsi que débute la succession d'évènements qui va conduire à l'Incident de 2117.


INFORMATIONS DÉVOILÉES AU COURS DE LA SAISON 4 :

  1. et anciens détenus, dans les prisons abandonnées depuis la révolte de 2114.